Perdus dans les flots.

L’immigration clandestine fait chaque jour des milliers de victimes. Nous les apercevons bravant le désert et les flots dans le seul but de satisfaire leur désir si ardent de rejoindre cet eldorado qu’est l’Europe. Ils vont aussi à leurs risques et périls à pied et dans des embarcations de fortunes rejoindre leur terre promise avec un cœur remplit d’espoir.
A qui la faute si l’Afrique perd chaque jour des milliers de bras valides et de cerveaux?

On peut se poser la question même si la réponse est toute faite.
Les gouvernements africains s’acharnent à pousser leurs populations dans les bras du désespoir tout en leur servant par le biais des médias l’image d’une Europe providence.
Aussi, les populations sont confrontées à ce dilemme: Que- faire quand l’éducation nationale est dans le coma, la distribution équitable des ressources inexistantes, l’accès à la santé pitoyable et j’en passe. Toutes les tares de ce monde regroupées en un seul lieu!

C’en est trop! Je quitte le désespoir et m’en vais vers d’autres cieux.
C’est ainsi que de plus en plus de jeunes tentent leur chance.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s